ça sent pas la rose

Ceci n'est pas un vrai blog de fille. De toute façon j'ai jamais su faire les bracelets brésiliens.

14 novembre 2007

La télé commande

zapping

J’ai toujours rêvé de déclarer, devant témoins, d’un ton tout ce qu’il y a de plus définitif : je ne regarde plus la télé. Fini, basta, veuillez ne pas m’excuser pour cette interruption définitive des programmes. J’aurai alors le temps de lire les oeuvres intégrales (2 livres) d'obscurs auteurs branchés, je me passionnerai pour des films de réalisateurs tchèques, je me donnerai le frisson en assistant à des performances artistiques très olé-olé, je participerai à des débats philosophiques sur le pourquoi du comment, je hanterai les galeries d’art underground les plus en vue où le discours supplante le contenu. Et puis, je mépriserai, bien sûr, comme il se doit, les fidèles fervents de la religion cathodique. La télé oubliée, je serai une femme totalement libre de mes choix. Enfin tout du moins dans la limite de ce que m’autorise Les inrockuptibles, Art Press et Télérama.

Hélas, je suis très loin de cet état d’indépendance intellectuelle. Ce n’est pas faute d’avoir essayé de décrocher pour de bon. « Tu veux qu’on regarde Ardisson ? ». « Non merci, sans façon ». Vaillamment, j’ai ignoré Fogiel, snobé Ruquier, je me suis gaussé des sourcils d’Emmanuel Chain et moqué du brushing d’Arlette Chabot. Non désolée, la télé ne commande plus chez moi.

Ma dernière tentative de désincarcération hertzienne remonte à 2001. En colocation, je partageais alors un grand appartement avec une amie de longue date. Bilan de ma grève audiovisuelle : de l’ennui, une amie et un appart en moins. Nos longues, très longues discussions avaient remplacé les émissions et je ne disposais pas de touche OFF pour stopper ses monologues. Le zapping en bruit de fond, le dénouement aurait peut-être été autre…
C’est ainsi que, de guerre lasse, j’ai souvent rendu les armes. Bye bye Les cahiers du cinéma, bonjour Télé 7 jours. F. Truffaut versus J.P. Pernaut, la bataille est perdue d’avance. Planche de salut dans un océan de médiocrité, je me réfugie de temps à autre sur l’île de Frédéric Taddeï sur France 3…. Mais je repars aussitôt à la nage vers le Triangle des Bermudes (plus communément appelé M6) et m’initie à la plongée en eaux troubles dans les bas-fonds de la « sous-culture ».

Maintenant je peux avouer. Oui, je regarde PARFOIS :

- Capital ou comment dilapider en 1H30 tout son pactole sympathie. Les riches qui trichent, les pauvres qui trinquent, les gogo gaga des attrape-nigauds. Il paraît qu’on nous cache tout et qu’on nous dit rien.
Bilan : L’émission terminée, je commence à claquer des dents dans ma tanière hantée par l’idée d’une croissance à moins de 2%. Je hais les dimanches soirs.

- Top Model ou comment apprendre en 40 minutes à survivre en milieu futile. Le concept de l’émission : elles ont moins de 25 ans, rêvent de devenir des tops mais ne sont pas pour autant décidées à abandonner les cookies. D’où vergetures, d’où embonpoints, d’où leçons de morale et humiliations publiques. « Chérie, t’as trop de cul » glapit Vincent McDoom qui campe ici le rôle du pro de la mode expert en défilés. Marcher sur un podium, l’air mi-snob, mi-rebelle, sur des talons-échasses c’est du boulot. Mine de rien.
Bilan : l’émission terminée, je remets en place mon cerveau, resté gentiment sur la table du salon. L’Oréol, parce que je le vaux bien.

- Ça se discute ou comment répertorier en 2h30 toutes les espèces de perruques disponibles à ce jour dans les boutiques spécialisées. Chez Monsieur Delarue, les gens de la rue n’ont rien d’exceptionnels et tiennent donc à conserver leurs statuts d’anonymes. D’où perruques, d’où voix déformées de faussets ou d’ogres, d’où lunettes noires effet masque siglées « Chan*bip* ». Une femme qui dit « bonsoir » avec la voix de Sébastien Chabal, rien que ça, à la base, c’est déjà suspect.
Bilan : l’émission terminée, je me promets en cas de problème d’aller plutôt m’allonger sur le divan d’une diva de la psychiatrie non conventionnée. C’est plus cher mais c’est plus sûr.

Ah et puis tiens pendant que j’y suis je regarde aussi par intermittence « Plus belle la vie », comme ça « pour me vider la tête ». Je sais, c’est monstrueux…

Attention, ceci est un message à caractère publicitaire : quand je ne suis pas ici, je suis là-bas, sur Post Hit, mon (autre) blog, ma bataille.


Posté par Rosa Rose à 22:42 - Commentaires [12] - Permalien [#]

Commentaires

    Moi ça fait deux semaines

    que j'ai arrêté...

    Et ça va...

    ça me manque pas...

    du tout...

    ...

    Bon j'avoue Samedi soir chez mes parents j'ai regardé New York Unité Spéciale (j'ai trop honte)

    Posté par Algernon, 15 novembre 2007 à 10:48
  • Rien de tel qu'un p'tit tour au Mistral le soir vers 20h20 pour se ressourcer (se lobotomiser ?) après une bonne journée de boulot...

    Posté par Céline Frémont, 15 novembre 2007 à 11:30
  • oui, cet élan anti-hertzien me dit vaguement quelquechose...
    C'etait il y a un peu plus de trois ans, par un mauvais concours de circonstances, et depuis, je suis mis en quarantaine à chaque pose café, les couv' de tele star me laissent dubitatif, et je ne saurai jamais pourquoi Heidi Klum est une infame psychopathe...

    Une solution moins radicale?

    Arte, la chaine que tout le monde trouve troooop bien, mais que personne ne regarde...

    Posté par Coin, 15 novembre 2007 à 15:41
  • demain, j'adopte le friday wear!

    Posté par Coin, 15 novembre 2007 à 15:45
  • Ca faisait longtemps que je ne m'étais pas laissé aller à commenter ici, mais je confirme, j'aime toujours autant ce que tu écris et comment tu écris.

    Posté par CYNIC, 17 novembre 2007 à 01:43
  • Vive les programmes TV à la con

    Et tant qu'à faire, ajoute à ta liste "On est pas que des parents" le 26 novembre sur France 5. C'est moi l'invitée !

    Posté par Eve, 18 novembre 2007 à 23:30
  • salut, commentaire sans rapport avec cette article.En faite j'aimais beaucoup ton 1er blog j'ai lu les livre que tu avais "conseillé" j'ai adoré donc pourrais tu m'indiquais d'autre livre si il y en a stp?Merci

    (oui bon j'admet c'est assez étrange comme requéte)

    Posté par Eden, 25 novembre 2007 à 19:59
  • Et un petit coup des Maternelles de temps en temps non ? Je confirme, ça a du bon de travailler de chez soi !

    Posté par kmille, 26 novembre 2007 à 10:40
  • adore ton écriture, on plonge avec plaisir dans ta verve gourmande: un vrai régal !!

    Posté par ninix, 09 décembre 2007 à 10:30
  • Une belle tranche de vie très bien écrite, bravo jeune fille !

    Posté par Le Père Aimé, 12 décembre 2007 à 12:05
  • Algernon> tout cela reste entre "nous"...
    Céline> Céline vous ici ! Je vous croyais à Nantes ou du côté du Grand Palais...
    Coin> Je ne lis pas Télé Star mais Arte me sert souvent de couverture. Le friday wear en bermuda et veste de costume, ça c'est la classe.
    Cynic> merci beaucoup, beaucoup.
    Eden> je vais y réfléchir et je te réponds par mail.
    Kmile> ça aussi, on va dire que ça reste entre "nous"...
    ninix> merci !
    Le Père Aimé> merci, je préfère la vie en tranches plutôt que sous plastique.

    Posté par Rosa Rose, 14 décembre 2007 à 01:00
  • argh

    Double argh...je donnerai cher pour de nouveau, la tête posée à l'envers sur le canapé, la bave dégoulinant, les yeux rivés au tube cathodique, appuyer nerveusement sur la télé..commande. Mais ce jeu autrefois favori est bel et bien enterré...on ne l'a tout simplement pas ... achetée...
    Du coup je la remplace par un autre petit écran mais là je sélectionne...le web
    Toujours aussi drôle ton "sitcom" qui sent pas la rose

    Posté par Miss Margouillat, 12 février 2008 à 23:42

Poster un commentaire